Par Le National
© Roger-Luc Chayer / Le National


Un programme qui colle aux besoins de la

communauté gaie et lesbienne de Montréal

et du Village

Robert Laramée

 

Un candidat d’expérience et engagé

Robert Laramée est candidat aux élections municipales du 4 novembre prochain. Il effectue un retour en politique municipale en se présentant dans le district de St-Jacques, aux côtés du Maire Pierre Bourque, sous la bannière de l’Équipe Bourque/ Vision Montréal.

Résidant du quartier et membre actif de la communauté gaie et lesbienne, Robert est un homme engagé qui œuvre depuis de nombreuses années en tant que gestionnaire dans le domaine social. Possédant quatre années d’expérience comme conseiller municipal à l’Hôtel de ville de Montréal, il a piloté, entre 1994 et 1997, plusieurs dossiers majeurs au sein de l’administration Bourque, notamment celui des éco-quartiers. Aujourd’hui, il compte mettre son expérience municipale et son engagement social au service de ses concitoyens et concitoyennes.

Un porte-parole de la communauté gaie et lesbienne

St-Jacques est un quartier qui vit plusieurs changements et qui fait face à de nombreux défis. La naissance du Village et l’arrivée de nombreux résidants gais et de résidantes lesbiennes ont contribué à enrichir et à renouveler ce coin de la ville souvent délaissé dans le passé.


Campagne Robert Laramée, 1150, rue Ontario (coin Wolfe), Montréal (QC) H2L 5B7

Téléphone : (514) 522-4646 — Télécopieur : (514) 522-0836 — Courriel : robertocal@yahoo.com

Robert Laramée compte soutenir le vent de renouveau qui souffle dans le quartier de St-Jacques en oeuvrant à l’amélioration de la qualité de vie des résidants et des résidantes et en rehaussant la sécurité et la salubrité des rues, des parcs et des espaces publics du quartier. Il prêtera également une voix forte et dynamique aux besoins et aux aspirations légitimes de la communauté gaie et lesbienne auprès des instances décisionnelles de la nouvelle ville de Montréal.

Robert Laramée est fier des nombreuses réalisations de l’administration Bourque à l’égard de la communauté gaie et lesbienne et du Village. Selon lui, le maire de Montréal a été de tous les combats qu’a menés la communauté. Qu’il s’agisse de la revitalisation de la rue Ste-Catherine, d’appuyer l’organisation de Divers/Cité et d’y prendre une part active, d’améliorer la vie de quartier, ou de soutenir la candidature montréalaise pour les jeux gais, le Maire Bourque a toujours été un allié indéfectible.

 

Des engagements concrets

Aujourd’hui, de nombreux défis attendent les gais, les lesbiennes et leur quartier au palier municipal. Robert Laramée s’engage donc à les mener vigoureusement, de concert avec les membres de la communauté, leurs organismes et leurs porte-parole. Il compte notamment agir pour :

  • concrétiser la construction du nouveau complexe socio-culturel gai et lesbien de Montréal et obtenir un financement stable pour notre Centre communautaire
  • conférer à la Table de concertation des gais et des lesbiennes le titre et le rôle de porte-parole officiel et d’interlocuteur privilégié de la communauté auprès des instances municipales
  • créer une brigade d’intervention publique qui agira dans le but d’assurer la quiétude et la qualité de vie des résidants du quartier, des commerçants et des passants et qui interviendra pour accroître la sécurité et la salubrité des parcs et espaces publics
  • assurer un développement accru, harmonieux et une mise en valeur patrimoniale de nos artères commerciales
  • accorder un appui concret et constant à nos groupes sociaux, sportifs, économiques et culturels
  • appuyer la création d’une résidence pour personnes âgées gaies et lesbiennes dans le quartier
  • œuvrer à une plus grande conscientisation des Montréalais et des Montréalaises quant à l’apport économique et social de la communauté gaie et lesbienne
  • appuyer, à l’aide de projets concrets et de protocoles d’entente, les intervenants de la communauté — comme Dire enfin la violence, le service de police et les CLSC afin de contrer, partout sur l’Île de Montréal, les actes d’homophobie, de violence et de harcèlement dont sont encore victimes trop de gais et lesbiennes de la métropole

 

Un quartier urbain

St-Jacques est un district dynamique qui jouit d’une vie de quartier animée, fébrile où les activités sociales et les manifestations culturelles attirent des gens de partout et assurent un rayonnement international à la ville. Robert Laramée compte appuyer ce développement où la communauté gaie et lesbienne a su bien se tailler une place importante avec des événements comme Divers/Cité et le Festival des arts.

En revanche, St-Jacques est un quartier urbain, un quartier de centre-ville qui vit avec les problèmes de centre-ville : congestion de ses grandes artères, insuffisance d’espaces de stationnement pour ses résidants et résidantes, criminalité et délinquance. Robert Laramée compte remédier aux préoccupations de ses concitoyens et de ses concitoyennes en s’assurant qu’elles soient bien connues à l’Hôtel de ville ainsi qu’au nouveau Conseil de l’arrondissement Ville-Marie. Il compte également s’attarder aux problèmes aigus que sont la prostitution, l’itinérance et la pauvreté en collaborant avec tous les intervenants du milieu et avec les résidants et les résidantes du quartier pour y trouver des solutions innovatrices et originales.

 

Une nouvelle ville, un nouveau conseiller

Les électeurs et les électrices de St-Jacques auront à se choisir un conseiller municipal qui saura faire valoir leurs besoins et leurs préoccupations auprès des plus hautes instances d’une nouvelle ville de 1,8 million d’habitants. En tant que membre de l’Équipe Bourque/Vision Montréal, Robert Laramée est le candidat tout désigné pour relever ce défi.

 

 

´ Le 4 novembre prochain, donnons-nous le POUVOIR d’agir.

Je m’engage à faire entendre votre voix et vos besoins à la ville de Montréal. ª

Robert Laramée